Comment prendre des notes Imprimer
Lundi, 07 Février 2011 23:42

Capter la pensée d’un conférencier ou d’un Professeur pour la fixer sur support papier pendant que ce dernier fait un exposé oral sur un thème est une activité cérébrale nécessitant une grande concentration. Bien que « banale »dans l’environnement universitaire, cette technique de travail appelée prise de notes, constitue un véritable

cauchemar pour de nombreux étudiants qui n’ont pas eu la chance d’y avoir été initiés pendant le cycle secondaire. En effet, pour un non initié, la prise de notes est compliquée car qu’elle consiste pour le seul et même individu à effectuer presque simultanément plusieurs opérations: regarder le locuteur(les gestes facilitent souvent la compréhension), l’écouter attentivement, analyser le message et relever par des phrases cohérentes les idées essentielles développées. Ces éléments du message relevés constituent la base du cours des étudiants qu’ils exploiteront pour les examens. Au risque de se retrouver sans support de cours, tout étudiant est obligé de s’y initier. En réalité, cette technique de travail n’est pas particulièrement compliquée ; il faut tout simplement en connaître les règles et les appliquer scrupuleusement. Et c’est dans la pratique quotidienne de la technique que l’on devient rodé. Voici quelques unes de ces règles :

 

Premièrement, créer un code personnel pour désigner les mots les plus utilisés dans les exposés et se familiariser avec ce code . A titres d’exemples, voici des codes courants qui, de plus en plus « s’internationalisent ».

Code

tt

cpdt

tjrs

tps

ds

vs

cad

 

W

bcp

Nbx

M

désignation

tout

cependant

toujours

temps

dans

vous

C’est-à dire

 

travail

beaucoup

nombreux

même

Le plus important dans un code est que l’auteur s’y retrouve facilement. Cependant, plus un code est commun aux membres d’un groupe de travail, mieux cela vaut car les membres de ce groupe pourront exploiter mutuellement les notes.

De nombreux signes mathématiques sont beaucoup utilisés comme code de prise de note.

Deuxièmement, disposer de matériel de base pour les prises de notes  composé de:

-Au moins deux stylos ou crayons pour éviter les surprises désagréables; pendant le cours personne n’a le temps de s’occuper de personne

-Des feuilles A4 à défaut du bloc-notes. Quel que soit le type de support utilisé, les feuilles doivent être numérotées et datées.

-Un sous-main

Troisièmement, suivre scrupuleusement les consignes suivantes :

-Connaître le titre du thème et l’objectif global visé par le prof

- Ecouter attentivement, analyser les informations reçues, faire un tri de telle sorte à résumer l’essentiel : pour ce faire, il faut adopter un plan clair, une écriture lisible, ressortir les liens logiques entre les idées, privilégier le fond par rapport à la forme

-Adopter un style télégraphique dans lequel seront combinés les éléments de votre code les quelques rares mots indispensables à la compréhension des phrases.

-Laisser une marge une marge de préférence à droite pour les éventuels ajouts et/ou commentaires

-Relire absolument les notes dans la même journée en compagnie des membres du groupe de travail. Cette phase, d’une importance capitale, permet de reformuler certaines idées en les clarifiant et en les complétant au besoin. A travers les échanges, chaque membre du groupe aura un exposé riche et complet. Enfin, au terme de ces échanges, la plupart des membres du groupe aura parfaitement mémorisé son cours.

Important : la relecture des notes doit se faire dans un délai très court après l’exposé. Ainsi, l’étudiant a beaucoup de chance de se remémorer les propos du prof avec les illustrations qu’il n’a pas pu noter.

Mise à jour le Samedi, 12 Février 2011 12:20