Nébié BALI

Cours de Génétique au lycée

Recherche

Ma page Facebook

Actuellement en librairie ...

Comment aborder une epreuve de sciences naturelles PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 07 Février 2011 23:55

L’épreuve classique de SVT comporte trois grandes parties : la restitution de connaissance ; l’exploitation de document et la Synthèse

1)Restitution de connaissance

C’est la partie qui fait appel uniquement à la mémorisation. Les mots et termes courants employés sont:

  • Citer…
  • Nommer.. .
  • Donner la description de..
  • Donner le rôle de…

Remarque : le candidat se contente de répondre à la question posée sans commentaire.

2)Exploitation de documents

C’est la partie dans laquelle les terminologies varient très souvent d’un auteur à un autre, qui au vu des éléments de corrigés proposés par certains auteurs, semblent synonymes. On rencontre couramment des formulations du genre:

  • Analyser ce graphique
  • Interpréter ce graphique
  • Analyser et interpréter ce graphique
  • Commenter ce graphique

Voyons ces terminologies les unes après les autres afin d’identifier les éventuelles nuances

ØInterprétation d’un graphique : il s’agit de décrire d’abord les différentes phases d’évolution du graphique et puis de donner une explication aux différentes phases de ce phénomène.

Exemple ainsi, par rapport au graphe de la variation de la quantité d’ADN dans le noyau par rapport au temps au cours du cycle cellulaire, la description consistera en ceci :

De t0 à t=8h : la quantité d’ADN est constante et est de C

De =8h à t=12h : la quantité d’ADN croit régulièrement et lentement jusqu’à atteindre deux fois C Etc .

L’explication consiste à répondre à la question du pourquoi de cette évolution de la quantité d’ADN dans le noyau au cours du cycle cellulaire. Il est important de préciser si ces explications sont certaines ou probables( c’est-à-dire encore au stade d’hypothèses). Dans tous les cas, le candidat se réfèrera à son cours pour l’interprétation. Il n’hésitera pas à utiliser des illustrations (croquis etc.) dans son exposé.

Conclusion : l’interprétation consiste donc à présenter les causes du phénomène étudié c’est-à-dire à répondre à la question suivante : pourquoiceci ou cela ? Mais avant d’interpréter un phénomène ou un fait, il faut d’abord le décrire.

Ø Analyse d’un graphique

Il s’agit :

  • d’identifier les différentes phases du graphique, de les décrire
  • d’expliquer c’est à dire rechercher les causes de cette variation
  • préciser les conséquences du phénomène .

Conclusion: l’analyse est une étape supérieure à l’interprétation. Elle inclut donc l’interprétation. Elle consiste à retrouver les causes et les conséquences d’un phénomène.

Ø Analyse et Interprétation d’un graphique

Pour l’auteur qui combine ces deux termes, « analyser » est synonyme de « décrire ».

Ø Faire lecommentaire

Ce terme est synonyme de « analyse ».

3)Faire la synthèse

Elle consiste à organiser les connaissances c’est-à-dire les structurer et les relier les unes aux autres afin de mieux les exploiter. C’est en quelque sorte « ranger » les connaissances afin de s’y référer plus facilement. On utilise alors des schémas représentés par un ensemble de petits rectangles dans lesquels sont inscrits les mots ou éléments clés du phénomène étudié ; les liens (action et interaction) entre ces éléments serontsymbolisés par des flèches(à sens unique ou à double sens).

Mise à jour le Dimanche, 13 Février 2011 01:34
 

Article aléatoire

  • Le Roi du Djadjo
    commentaire du roman "Le Roi du djadjo" par M. DUVAL Professeur titulaire de sociologie à l'Université Paul Valerie de Montpellier Un soir que j'étais fatigué, trop pour prendre mon livre d'histoire...
    Lire la suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack